Sages
Advertisement

Ce qui suit est une transcription partielle de la video (https://fb.watch/8PHa7HhG0l/)

Mots clés : Hindouisme, Krya yoga, Dharma, Méditation, Vie quotidienne


Transcription[]

07.37 En règle générale, je sais pas vous, mais moi, quand tout va bien dans ma vie, et que le monde est super parfait que le soleil brille tous les jours, je me prends pas le chou, je ne me pose pas de questions, je réfléchis pas forcément sur moi. Et je pense que, quand on traverse des choses plus complexes, plus difficiles, eh bien on va commencer à s'interroger à réfléchir. Donc la vie va nous amener à vivre des expériences qui vont nous conduire à l'intérieur de nous-mêmes. C'est une des parties qu'il y a dans le Karma, qui dit que nous cherchons tous à un moment ou à un autre, à nous éveiller. Et cette partie là, nous fait vivre des expériences qui nous conduisent vers l'éveil. Alors on va parler un petit peu de Dharma.

Qu'est-ce que Dharma ? j'aurais envie de dire, bien que ce soit fondamentalement faux, que c'est l'opposé de Karma. Karma c'est des obligations qui viennent dans notre vie, parce qu'il y a eu des causes de départ, ce sont les effets de nos causes antérieures. Dharma c'est la liberté que nous avons de mettre en place des moyens habiles pour nous éveiller et pour changer ce qui nous convient pas dans notre vie. Dharma c'est ce qui guide et sauve nos esprits. Donc Dharma, c'est les enseignements, Dharma c'est la pratique que l'on va mettre en place, la pratique intérieure et extérieure, type yoga, type méditation, type Tai Chi, il n'y a pas pour moi de bonnes ou de mauvaises méthodes, il y a la meilleure méthode pour vous, celle que vous choisissez et Dharma, c'est les efforts que vous allez faire à l'intérieur de vous, pour éveiller votre conscience. C'est ce qui va vous permettre la prise de conscience.

C'est ce qui se passe quand on rencontre un mystique, un gourou, un enseignant spirituel, il va déclencher une prise de conscience, a priori et en règle générale ça se passe comme ça, et tout d'un coup, vous allez vous aligner à l'intérieur de vous et vous allez réaliser quelque chose de fondamental pour vous, par exemple prendre soin de vous. Çà c'est Dharma. Dharma ce sont les pratiques vertueuses et lorsqu'on parle de pratiques, la première chose qui est importante à savoir et à mettre en place dans sa vie, ce sont les obligations que nous avons, les restrictions et les observances, que nous devons mettre en place dans la vie. Il y a des choses, si l'on veut être en harmonie avec la vie, parce que c'est le but fondamental de la vie. Nous sommes des principes créateurs, nous sommes là pour créer, mais nous devons le plus possible créer avec harmonie et sans créer de disharmonie dans la vie des autres. Ne pas déranger le rêve des autres. Ne pas perturber le rêve des autres et faire de la création harmonieuse.

Pour ça, il y a des règles et une des règles, je le dis à chaque fois, parce que je pense que pour moi, c'est la plus importante, qui fait partie des Niyama et Yama, les Niyama et les Yama sont observances et les abstinences. Et dans les observances il y en a une qui s'appelle la non-violence. La non-violence verbale, physique, mentale envers vous-même et envers toute forme de vie sensible. Mettre en place cette pratique progressivement et doucement va vous amener à être plus épanoui, à avoir un mental plus détendu, à avoir plus de sérénité, et à avoir une plus grande part de joie. Alors je vais parler un tout petit peu de non-violence.

Lorsque vous êtes quelque part, que vous regardez, vous observez quelqu'un, et que vous commencez à émettre des critiques profondes, alors il y a une forme de violence. Parce que si vous émettez des critiques, c'est peut-être qu'il y à de la jalousie profonde, il y a des colères, il y a de la peur, il y a des choses en vous que vous laissez exprimer. Et ça, ça fait partie de la violence. Lorsque vous vous maltraitez, c'est de la violence, lorsque vous pensez que vous n'êtes pas Cela, incarné sur terre, alors il y a de la violence.

Dans votre vie vous êtes Cela a jamais heureux dans la félicité. Vous êtes ce principe absolu que l'on va qualifier de Dieu si vous voulez, peu importe le nom, et reconnaissez Cela en vous, va faire en sorte que vous ayez moins de violence à l'intérieur de vous. Une autre chose, y a plein de gens quand on parle de Dieu, j'ai des sursauts de colère, moi Dieu j'aime pas … Il y a une forme de violence. Mettez-vous en paix avec ca. Ne confondez pas ce qui s'est passé dans l'histoire de toutes les églises, ne croyez pas qu'il y en a qu'une, qui a fait des catastrophes, l'église c'est un ensemble d'être humain parfaitement imparfait, qui ont fait des actions parfaitement imparfaites. Par contre ce que vous, à l'intérieur de vous, dans votre relation à Dieu, ça vous appartient et si vous faites l'amalgame, alors là vous avez une partie de violence avec la partie la plus profonde de votre être. C'est sacré, certaines personnes disent oui, mais moi j'appelle ça la vie ! Ok mais il y a quand même une partie de toi qui est en colère avec Dieu. Pourquoi ? Réfléchi y ! Qu'est-ce que tu vas en faire et comment tu vas construire quelque chose sans porter de jugement sur les croyances dans lesquels tu existes et à passer de l'illusion de la croyance à la perception réelle.

Vous pouvez observer dans tous les textes sacrés, on parle de brahman, on parle de Dieu, on parle de Bouddha, on parle de Krishna, on parle de divinités, donc une des choses qui est intéressante, c'est vous mettre en paix avec ça. Ça s'appelle Dharma. Dharma c'est ce qui va vous conduire au pied du lotus sacré, c'est ce qui va vous permettre de déployer vos ailes primordiales pour faire le retour à la maison. Donc la non-violence, elle a de nombreuses racines, elle est très profonde. Mon conseil, prenez du temps de réflexion. Dans quelle partie de votre vie vous faites vous violence ? Votre travail ? Votre relation avec vos amis, vos ennemis et la politique si vous voulez ...

14.55 mais quand vous critiquez une race, en partie vous allez dans un Karma de groupe et dans ce Karma de groupe-là vous vous créez du Karma. Votre vie de famille, que ce soit votre famille intime, votre conjoint, vos enfants et vous élargissez, regardez, essayez d'observer. Faite une espèce de petite carte et là-dedans, vous regardez où vous estimez qu'il y a de la violence à travailler, et travailler là.

La non-violence et le pardon. Regardez à qui vous en voulez. Est-ce qu'il y a quelqu'un dans votre vie à qui vous n'adresserez plus jamais la parole ? Est-ce qu'il y a quelqu'un dans votre vie, que vous détestez fondamentalement ? Est-ce ce qu'il y a quelqu'un dans votre vie qui vous a tellement blessé que vous avez une colère monstrueuse ? Écrivez ça sur un bout de papier aussi et après, demandez-vous comment vous allez pardonner. Je n'ai pas dit comment vous allez recréer une relation avec, ce n'est pas une obligation, mais comment vous allez dans votre esprit, changer la perspective, pour adoucir encore plus votre mental. Donc ça c'était la partie non-violence. C'est vraiment très important.

16.12 une deuxième chose qui est très importante et ça s'appelle le contentement, en sanskrit on dit Santosha. J'aime beaucoup ça, j'aime beaucoup ce mot-là, le contentement de ce que vous êtes. Il y a beaucoup de gens qui ont de l'avidité, ils veulent être plus, ils en veulent plus, ils veulent plus de ça et y a l'avidité spirituelle. Manifester le contentement, c'est une chose extraordinaire. Si votre mental en veut plus, la seule chose qu'il fait, c'est créer du Karma. Vous allez créer de nouvelles relations, vous allez créer de nouvelles choses, vous allez encore faire de la création, pour obtenir ce que votre ego veut. Est-ce que, si vous y réfléchissez, est ce que quand vous méditez là-dessus, ce que votre ego veut, est ce que c'est bon pour les autres ? Est-ce que ça crée du bon Karma pour vous et pour les autres ?

Il y a un équilibre qui se fait, on vit quand même sur une terre où il y a des grandes différences d'équilibre, donc comment est ce qu'on va faire pour essayer de faire en sorte que ce monde s'améliore ? Non-violente, contentement, sont deux choses à mettre en place. Il y en a d'autres ! Mais pour moi, celles-la sont les deux plus importants. La voix du Krya Yoga, elle a été enseignée par le précepteur (...), lui a démontré qu'on pouvait être parfaitement, ce qui s'appelle un chef de famille, et être parfaitement réalisé. Il a montré pleinement l'exemple qu'on pouvait avoir une vie, on va dire même normale, pas perché dans une grotte ou au milieu d'un ashram, au milieu d'une forêt, et en assumant ses responsabilités familiales, son travail et ce qu'on avait assumer et atteindre de très très haut degré de réalisation, voire la parfaite réalisation.

18.42 La deuxième chose quand on parle de Dharma, la manière dont vous prenez soin de vous, la manière dont vous mangez, la manière dont vous dormez, la manière dont vous faites du sport. Faire du sport, c'est pas forcément aller courir, faire du cardio, des choses comme ça, c'est aussi faire du tai chi ou du yoga, parce que quand vous le faites correctement, vous prenez vraiment soin de votre corps. Il y a des personnes qui ne sont pas faite pour faire du yoga, qu'elle aille courir, allez courir en étant en étant conscient, de ce qu'elles font. Quand vous marchez, vous marchez, quand vous mangez, vous mangez, quand vous dormez, ah oui ca vous dormez, mettez votre conscience dans ce que vous faites. Donc avoir une relation a soi équilibrée, ça fait partie des choses à mettre en place dans son existence et après passer du temps à l'améliorer. Ça va faire partie de Dharma, ce sont les bases fondamentales.

20.28 Après ça, il va y avoir quelque chose de très important, que je vous encourage vivement à mettre en place dans votre existence. ça s'appelle la dévotion, il y a deux, voire peut-être trois merveilleuses choses qui peuvent vous arrivez dans votre existence, qui sont les joyaux les plus sacrés. La première c'est rencontrer votre gourou, c'est une immense bénédiction qui transforme et change votre vie dans une très grande profondeur. La deuxième, c'est rencontrer votre déité personnelle, avoir une relation sacrée avec la vie. La troisième, c'est vous rencontrez vous-même, en tant que déité.

21.16 ça commence par la concentration, ça commence par fixer son mental, ça commence par apprendre à son mental à devenir de plus en plus calme, de plus en plus posé, et de plus en plus serein. Mettre son attention dans le présent. Si vous voulez vivre un instant d'éternité, commencez par vivre un instant présent, c'est le chemin. On parle beaucoup de nos jours, d'instant présent, je trouve ça effectivement extraordinaire. Un petit détail, quand vous êtes dans l'instant présent, vous êtes toujours dans votre mental, dans votre corps, dans vos émotions, pardon, dans vos sentiments, dans vos émotions et dans vos attitudes. Vous êtes toujours dans votre personnalité, si je puis dire ça ainsi. Par contre, c'est parfait de le faire.

La prochaine étape, comment allez-vous allez de cet instant présent-là vers un instant d'éternité où vous êtes Cela, ou vous vivez quelque chose, en yoga on appelle ça Samadhi. La méditation est une chose simple, vous pouvez le faire en cuisinant, soyez conscient de qui vous êtes et de ce que vous faites. Apprenez à l'intérieur de vous-même à vous centrer dans votre propre présent, maintenant. Ça c'est quelque chose de génial, parce qu'en fait, ça va vous enlever une partie d'angoisse et une partie de trucs qui nous travaillent tout le temps, et une partie de peur et autres et les projections dans le futur, elles servent à rien, et porter le passé ne sert pas a grand-chose non plus. Et j'aimerais juste dire une chose, c'est juste dans notre tête !

Il y a plein de gens, y compris moi, qui de temps en temps, traversons des soucis, bien évidemment, et quand on a des soucis, on doit régler des choses, eh bien on commence a se faire des montagnes, mais si on réfléchit bien, les pensées, elles sont ou ? Qui est ce qui pense ? Et pourquoi elles viennent nous envahir et nous restreindre, jusqu’à nous créer des problématiques, voire même peut-être, même jusqu'à physique, pourquoi ? Si on se libère un tout petit peu à l'intérieur de nos pensées et qu'on commence à les changer, il y a …

23.51 La posture intérieure, c'est l'instant présent. L'importance de la posture extérieure, c'est la droiture dans laquelle on existe, ce sont des choses qui vont vous aider pleinement à être dans le présent. être dans le présent, c'est accepter qui vous êtes, et tout ce qui n'est pas ok, et tout ce qui est ok, tout ce que vous avez, et tout ce que vous n'avez pas. Depuis ce moment-là, vous pouvez commencer à accueillir ce qui va venir, parce qu'en fait, vous allez commencer réellement à créer. Ça, vous pouvez le faire à chaque instant, à chaque respiration et le plus souvent possible, c'est un rappel à soi simplement.

24.29 Après il y a la méditation. la méditation en tant que telle, je parle de méditation intérieure, elle a un but comme disait toujours Kryananda et j'aime beaucoup, c'est dix centimètres à peu près, c'est passer depuis la, le nombril jusque-là le chakra du cœur. Comment est ce que vous allez monter votre conscience vers moins d'égoïsme, plus d'amour inconditionnel, plus de service désintéressé ? C'est des techniques ou à vous allez diriger l'énergie consciemment, pour monter jusqu'au centre ici, pour pouvoir vivre l'expérience de Samadhi. Cette technique de méditation, on rentre vraiment dans l'enseignement pur et dur, dans ce qu'est Dharma, lorsque l'on suit un enseignant, peu importe,c'est égal, la seule chose qu'il doit faire, c'est vous conduire à l'intérieur de vous-même. C'est la seule obligation, car un bon enseignement est un bon enseignant. S'il vous conduit pas à l'intérieur de vous-même et qu'il vous fait rêvasser, vous êtes dans l'astral, et ce n'est pas le but

25.31 Alors Dharma, c'est s’asseoir au pied d'un gourou, qu'il soit extérieur ou intérieur, c'est suivre les enseignements et les préceptes sacrés, dans l'objectif de sortir du cycle de la souffrance,du cycle de la vie et de la mort, et du cycle de la souffrance. Ça c'est l'objectif premier. Il y a plusieurs possibilités, par la douleur et le fait de tourner en rond, et à force de remises en question, on a une réelle prise de conscience, on dit bon stop, maintenant je veux être heureux, et on va commencer à mettre des choses en place dans sa vie pour être heureux. Ça s'appelle le développement personnel. C'est parfait ! Après, vous voulez peut-être aller plus loin à l'intérieur de vous, et là vous allez rentrer dans quelque chose que je qualifie de mysticisme où il y a trois choses dont je parlais tout à l'heure, et là vous allez avoir besoin d'avoir des études un petit peu plus profondes. Donc vous allez lire des ouvrages, bouddhistes … c'est égal et vous allez commencer à avoir une plus grande réflexion et a un moment donné, vous allez devoir faire un pas, c'est-à-dire aller à l'intérieur de vous-même et commencer à travailler énergétiquement à l'intérieur de vous-même, faire circuler, ce qu'on appelle dans la tradition à laquelle je suis, et j'ai été pendant de nombreuses années, la Krya Kundalini, faire en sorte que les énergies vont au bas de votre colonne vertébrale et montent, c'est tout.

30.36 Bon après la concentration, il va falloir passer par la méditation, donc trouver quelqu'un qui va vous donner les outils, qui va vous donner des outils pratiques. Donc un tout petit résumé depuis le début, nous avons les observance et les abstinences, la non-violence, le contentement, nous avons, vivre dans l'instant présent, prendre soin de soi, que son organisme, sa nourriture, faire du sport, faire du yoga, faites ce que vous voulez c'est égal, mais faites-le. Vivre le plus possible dans l'instant présent pour pouvoir vous éveillez à des instants d'éternité, apprendre à calmer votre mental par la méditation, par la concentration d'abord, l'utilisation de Mantras, l'utilisation de prières, c'est la même chose, les Mantras, ce sont des syllabes que l'on répète, qui entraînent des états de calme. Vous pouvez aussi utiliser la relaxation dynamique si vous voulez, donc vous apprenez au début à calmer votre mental.

32.28 Vous pouvez choisir un objet et d'ailleurs je vous parlais d'une méditation qui est très intéressante, qui s'appelle un objet de beauté, et juste porter votre attention dessus, le redessiner dans votre tête, donc choisissez un objet simple, prenez une rose par exemple vous la regardez, vous fermez les yeux, vous la visualiser devant vous et vous l'essayez de tenir la rose le plus longtemps possible. Au début ça sera que quelques secondes, mais comme tout sportif, il faut de l'entraînement si vous voulez des résultats. il va falloir vous entraînez, vous entraîner. Ça, ça va amener deux choses, d'abord si vous choisissez un objet de beauté, ça va amener la joie, parce que quand on regarde quelque chose de beau pour nous, ça déclenche une émotion qui est la joie, qui est le bien être, donc ça va déjà être super intéressant. En plus ça va créer un certain nombre de choses dans votre cerveau qui sont assez intéressantes pour le bon fonctionnement.on apprendra peut-être un jour mais il y a des neurotransmetteurs qui fonctionnent lorsqu'on a de la joie et il y a des neurotransmetteurs qui se déclenchent lorsqu'on a de la colère, de la tristesse …

Donc vous prenez votre rose vous avez un des états positif qui se déclenche et plus vous allez en avoir, plus votre vie va être positive, c'est aussi simple que ça, on fonctionne avec des habitudes. Deux, vous allez apprendre la visualiser, alors vous n'êtes pas obligé d'avoir des visualisations très précise au début, il n'y a aucune obligation, c'est juste mettre ça en face de vous, et quand une pensée va venir, quand elle va disparaître, vous ouvrez les yeux vous la regarder à nouveau, vous fermez les yeux, et vous visualisez, c'est tout. Le but c'est de focaliser votre esprit. Le but c'est de calmer votre mental pour qu'il puisse y avoir des espaces entre les pensées, pour qu'a un moment donné, la méditation s'installe. Après cela, il y a quelque chose qu'on va appeler pranayama, la respiration.la manière la plus simple, c'est d'écouter votre respiration,

35.06 Le pranayama le plus utile qu'on puisse avoir aujourd'hui à mes yeux, il est assez simple, c'est celui qui va calmer un tout petit peu l'émotionnalité et l'hyperactivité du mental et c'est un Mantra, ca s'appelle la respiration alternée ou on bouche une narine, vous inspirez vous bouchez l'autre marine, vous expirez, vous inspirez, vous bouchez la narine, vous expirez, vous inspirer, vous bouchez la narine, vous expirez.

36.08 Maintenant on va rentrer dans la méditation, la méditation, c'est pas s'asseoir 1h 2h 3h un quart d'heure, une minute, sur un coussin, en tailleur, et dire je médite. La méditation, c'est un état d'être permanent, c'est un état de conscience équilibré de soi, permanent.c'est quelque chose qui est une attitude dans la vie, c'est quelque chose qui est un engagement que l'on prend pour soi et pour la vie, que l'on désire avoir. C'est bien plus que juste s'asseoir en tailleur et imaginer une forme de Dieu ou quelque chose d'autre. C'est vraiment d'abord, 1 prendre refuge comme disent les bouddhistes, ce que j'aime beaucoup. Prendre refuge dans le fait de décider que vous allez vous éveiller dans cette vie ou dans une autre, que vous allez mettre en place les attitudes juste et sur les enseignements les plus corrects pour vous, pour atteindre un des plus grands états de félicité et pour pouvoir être une source de joie, de bonheur, et de services, pour tous les êtres humains que vous rencontrez. Toutes les formes sensibles de vie de ce monde et des autres mondes qui existe. C'est quelque chose que vous choisissez comme une attitude de vie, comme quelque chose que vous mettez en pratique, matin, midi et soir et tous les jours de votre vie. Avec la réflexion intérieure, de qu'est-ce que vous pouvez améliorer dans votre quotidien, comment vous allez améliorer vos états mentaux, comment vous allez comprendre votre inconscient, votre supra conscient, comment vous allez faire en sorte de … C'est ce qui va vous conduire, à un moment ou à un autre, à vous éveillez en pleine conscience et être pleinement présent, pleinement présent en état méditatif. ça veut dire que là, vous rentrez dans un instant, que je qualifie d'instant d'éternité.

La méditation, elle va avoir un but. Lorsque vous allez vous asseoir en tailleur ou le dos droit où vous voulez, elle va avoir un but assez simple. Le but fondamental, c'est de vous élever dans votre conscience, d'atteindre des états qu'on qualifie de Samadhi, traduction de Samadhi c'est une bonne question, d'état de bien être profond, de paix intérieure profonde, d'état d'équilibre et de paix le Samadhi, c'est quand vous entrez dans un état où il n'y a ni passé, ni présent, ni futur, il y a juste la conscience d'être, il y a plus l'identité, il y a plus l'émotionnalité, il y a plus le je je, il n'y a plus que le grand JE avec un J majuscule, il n'y a plus que le Soi qui est là. Plus vous allez aller dans ces états-là plus ils vont s'installer dans votre quotidien, et un jour, le petit je va se dissoudre et vous allez être Cela en permanence. Il y a des gens et si vous voulez, lisez les livres de Maharchi Ramana, lisez les livres de Ma Ananda Mayi. Vous comprendrez ce que ces personnes vivent. Il y en a peu qui l'incarnent tous les jours de leur vivant. Moi j'en ai pas trop rencontré dans ma vie, à part un, ce qui est déjà un énorme privilège et il y a beaucoup d'écrits là-dessus, mais c'est ok. C'est bien parce que ça permet d'éveiller de plus en plus les consciences à cela. Ça, ça s'appelle Samadhi. Quand vous vous asseyez que vous méditez, c'est l'objectif, c'est d'aller dans cet état profond de paix et d'équilibré à l'intérieur de vous.

40.48 j'ai une petite question spirituelle : quelle est la prochaine action, attitude, que vous avez mettre régulièrement en place, dans votre vie, pour votre propre éveil ? Qu'est-ce que vous allez faire pour votre propre éveil ? Kryananda disait toujours que d'abord, il fallait avoir beaucoup d'humour et ensuite la deuxième chose, il fallait servir les autres le plus possible. Comment est ce que vous pouvez aider les gens qui vous entourent ? Comment est ce que vous pouvez faire en sorte que, toutes les actions vous avez, créent du bon Karma ?

41.38 Alors la première partie sur, comment mettre les choses en place, a été faite. On va gentiment entrer dans une deuxième partie si vous voulez bien. Surveiller les pensées, je pense que c'est une excellente chose, nous sommes le produit de nos pensées. 2 choses dans les pensées, il y a les pensées consciente et les pensées inconscientes.

42.22 Donc comment changer les pensées inconsciente ? Ça c'est une bonne idée. La méditation est je pense, à mon avis, le seul chemin. Il y en a peut-être d'autres. Un deuxième aspect, Kryamana Karma, Karma du temps futur. Alors on va venir avec deux ou trois préceptes dont j'ai déjà parlé, mais qui ont leur importance, si vous voulez créer du bon Karma. La première chose est l'attitude que vous avez face à la vie et dans la vie. On traverse tous des moments difficiles, on a tous des choses complexes à gérer, on rencontre des gens avec qui on est en parfait désaccord, c'est une évidence. C'est pas d'être en désaccord le problème, c'est l'attitude émotionnelle que nous mettons à l'intérieur. Si vous portez l'émotion, si vous lui mettez énormément d'intensité, elle va créer une intensité plus forte et du Karma. Mais par contre, l'attitude si vous bénissez la personne, qui qu'elle soit, alors il y a plus d'émotionnalité. En Sanscrit, il y a un Mantra que j'aime beaucoup, qui dit ! Om Shanti Shanti Shanti. C'est bénir quelqu'un, je te bénis. C'est une pensée très spécifique. Essayez de le chanter, chanter le dans votre tête, chantez comme ça vous plaît, au début, je conseille toujours à voix haute, l'histoire d'apprivoiser le Mantra et vous le chantez et quand vous allez rencontrer quelqu'un, essayez le plus souvent possible, juste avoir ce petit Mantra-là Surtout quelqu'un avec qui vous êtes en désaccord, vous le croisez, avant toute chose, chantez Om Shanti Shanti Shanti. Vous verrez que là nature de vos relations va changer, c'est un super petit secret qui marche super bien.

44.34 Donc la première chose, si vous voulez créer du Karma positif dans votre vie, c'est vos attitudes, c'est super important, toujours la même chose, je reste mystique, donc pour moi c'est mon attitude intérieure, vis-à-vis de moi, et après vis-à-vis des autres. Est-ce qu'on doit toujours être parfait ? Non, non, ça c'est pas obligatoire, mais surveillez vos attitudes.

Proposition de méditation[]

Allez faire vos courses au supermarché du coin, et surveillez vos pensées. Quelles sont les pensées qui ne figurent pas sur la liste des courses, qui ne sont pas nécessaires ? Quand vous faites la queue a la caisse, observez vos jugements, vos critiques, votre énervement, ou mêmes vos rêveries. De retour chez vous, posez vous sur le coussin, revenez sur tout ça. Que voulez vous changer dans votre vie, qu'allez vous mettre en place pour cela ? Quels sont les enseignements qui vont vous y aider ?

Advertisement